Quelles précautions prendre avant de mettre à jour WordPress ?

WordPress est sans doute la plateforme de choix pour des millions de créateurs de sites web, des blogueurs aux grandes entreprises. Sa facilité d’usage, sa flexibilité et sa robustesse en font un incontournable du web moderne. Mais comme tout outil numérique, WordPress nécessite des mises à jour fréquentes pour rester performant, sécurisé et à la pointe de la technologie. Sur ce site web, notre objectif est de vous guider à travers les meilleures pratiques pour mettre à jour WordPress et vos plugins et thèmes sans encombre.

Avant de lancer la mise à jour : sauvegardez et vérifiez

Avant toute chose, il est essentiel de protéger votre travail et vos données. Une mise à jour, même bien intentionnée, peut parfois mal tourner. Heureusement, quelques étapes simples peuvent vous épargner bien des maux de tête.

La sauvegarde de votre site est la première étape cruciale. Cela inclut les fichiers du site et la base de données. Pour les fichiers, utilisez un client FTP pour télécharger l’intégralité de votre site WordPress sur votre ordinateur ou serveur externe. Pour la base de données, phpMyAdmin est un excellent outil qui vous permet d’exporter tout le contenu en quelques clics seulement. Rappelez-vous, une sauvegarde complète est votre plan B en cas de problème lors de la mise à jour.

Avant de procéder à une mise à jour, vérifiez si vos thèmes et plugins sont compatibles avec la nouvelle version de WordPress. Consultez les informations fournies par les développeurs sur leurs pages officielles ou les forums de support. Une incompatibilité peut entraîner des dysfonctionnements sur votre site.

Pour en apprendre davantage sur la mise à jour de WordPress, n’hésitez pas à consulter ce guide détaillé sur ce site web.

Mettez à jour votre PHP et réalisez des tests

WordPress fonctionne sur le langage de script PHP. Avant une mise à jour, assurez-vous que votre version de PHP est à jour et compatible avec la nouvelle version de WordPress. Une version obsolète de PHP peut rendre votre site vulnérable et ralentir ses performances.

Tester la mise à jour sur un environnement de staging ou de développement avant de l’appliquer sur votre site en production est une pratique sage. Ainsi, vous pourrez identifier et corriger les éventuels problèmes sans risquer l’intégrité de votre site en direct.